Les Entreprises

les Amendements Nivernais

La première entreprise que nous vous proposons de visiter, est située sur le site du Pré-Charpin, certes plus près de la Machine, mais bien sur le territoire de la commune de Champvert. Les Amendements Nivernais ont été créés en 1995, et appartiennent au groupe Suez Environnement depuis 2003.

Ce site est exploité et dirigé par Monsieur jean-François GRÜN, responsable d'exploitation et emploie également un chef d'équipe et deux opérateurs. Cette entreprise est une I.C.P.E (Installation Classée pour la Protection de l'Environnement) soumise à autorisation préfectorale, habilitée à traiter par compostage les boues de stations d'épuration de toute la France, et la seule dans le département de la Nièvre, avec une autorisation de 83 000 tonnes de matières par an.

Définition du compostage: procédé biologique qui permet, par l'apport d'oxygène, la dégradation accélérée de déchets organiques et conduit à l'obtention d'un compost. Les réactions de compostage dégagent de la chaleur qui hygiénise le compost, c'est à dire élimine les agents pathogènes contenus dans les déchets entrants.

Il s'agit d'une exploitation encadrée par la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), qui impose un cahier des charges d'exploitation extrêmement strct. Des analyses sont réalisées à la réception des déchets et après leur transformation en compost. La traçabilité du cycle de traitement de tous les déchets par compostage est rigoureuse et est effectuée et tous les enregistrements sont saisis et conservés à l'aide de logiciels informatiques spécialement conçus pour cette activité.

Sur la plate-forme 100% étanche de deux hectares et demi, chaque année, il est reçu environ 20 000 tonnes de boues et 10 000 tonnes de déchets verts et d'écorces provenant des scieries avoisinantes, ainsi que des bio-déchets fermentescibles venant du SIOM de La machine. les déchets verts sont broyés et le tout est mélangé en respectant toujours des normes et est mis en andains pendant quatre à six mois. La température dans ces andains atteint 80°, ce qui permet aux déchets de se transformer et d'assurer l'hygiénisation du compost ainsi fabriqué. chaque lot de compost fabriqué sur le site est analysé avant sa commercialisation pour vérifier qu'il est bien conforme à la norme NF U 44-095 (norme applicable sur les composts de MIATE (Matière d'Intérêt Agronomique issues du Traitement des Eaux). des contrôles sont régulièrement effectués par la DDCSPP afin de vérifier la conformité du produit fini avec cette norme.

Le compost agricole est criblé plus gros que celui vendu aux particuliers. mais chacun reçoit une fiche produit et de préconisation d'emploi. les particuliers peuvent s'approvisionner pour 13 euros le m3, en sachant bien qu'il s'agit d'un compost qui ne doit jamais être employé seul, mais mélangé à la terre, en tant qu'amendement organique, comme son nom l'indique.

En décembre 2009, une délégation de Polynésie Française, composée d'élus et de techniciens venant de FAAA et de MOOREA-MAIAO, sont venus visiter le site afin de mettre en place la valorisation de leurs boues. ils ont raté la neige qui est tombé trois jours après leur départ.

Merci à Monsieur Jean-François GRÜN d'avoir mis tous ses documents à notre disposition.